Au service des nouveaux auteurs suisses, notre édition en ligne s'ouvre à la Francophonie
et nous vous accueillons sur notre nouvelle plateforme d'édition gratuite.

VISITEZ-NOUS !

 


Notre édition en ligne a été la première expérience romande sérieuse. Notre démarrage avait été exceptionnel. En 2008. nous avions bénéficié d'un accueil favorable dans les médias : TV, radios, quotidiens, magazines et blogs. Cet intérêt nous avait surpris. Les rencontres ont été enrichissantes, conviviales et nous avons même gagné des amis, comme Label Écriture.

Les premiers auteurs étaient enthousiastes. La progression des visiteurs était constante. Mais depuis 2012, les visites stagnaient à 7 ou 8'000 mensuellement. Nous avons décidé d'aller plus loin en nous ouvrant au monde francophone. C'est pourquoi, maintenant, nous répondons sous une nouvelle entité avec des services à la page et des prestations étendues. 2013 est une année importante pour vivre ce changement.

Cette idée nous avait effleurés, dès 2010, quand nos premiers auteurs africains s'étaient annoncés à la faveur du XIIIe Sommet de la Francophonie à Montreux. Cette ouverture réjouissante, appelait aussi des engagements supplémentaires. En automne 2012, c'est de Paris que de nouveaux amis nous contactaient. Après quelques réflexions et deux journées de travail en Suisse à Nierlet-les-Bois, l'entente fut cordiale et la vision claire. Nous avons décidé de migrer sur un nouvel outil d'édition. L'expérience acquise en cinq ans nous a été utile. Notre objectif est d'offrir plus de visibilité aux auteurs, plus de fonctions, plus de moyens, plus de lecteurs et tout ça gracieusement.

Ce choix est le bon. Cette vision nous ouvre des portes. Les projets abondent. L'équipe responsable est performante. Nous devons juste être attentifs à toutes les sollicitations que nous avons réveillées. Le monde de l'édition francophone a gagné un nouvel outil. La Romandie s'affirme. Paris est plus proche de nous pour le bien de nos auteurs et des nouveaux écrivains. Ce service est gratuit pour les lecteurs et gratuit pour les écrivains.

Narcisse Niclass, pour la Suisse romande, 28 février 2013